Jean Luc RANDRIAMAMPIANINA

Energéticien et agro-manageur de formation. Actuellement, j’occupe le poste de coordinateur technique au sein du projet d’électrification de la coopération germano-malgache qui est mise en œuvre par la GIZ.
Je pense que dans les discussions sur le développement, que ce soit au niveau international qu’à Madagascar, le secteur de l’énergie a toujours été considéré comme étant un secteur clé pour un développement économique (le développement du premier peut entraîner l’autre et inversement). Ce développement ne peut se faire que s’il y a équilibre entre les trois principaux acteurs de développement qui sont l’Etat, le secteur privé et la société civile. Pour Madagascar, les manques de connaissances, de communication et de discussion sur le secteur de l’énergie met à l’écart le troisième acteur qui pour moi entraîne un déséquilibre du système. Ainsi, en ma perception, le GRE n’est pas seulement une plateforme d’échange, mais un espace pour développer des idées, concepts, conseils, … afin d’améliorer le cadre du secteur de l’énergie à Madagascar. Il devra agir un peu plus sur sa force de persuasion pour conseiller ces acteurs cités plus haut en vue d’une prise de conscience en vue d’une action….